Actualité

Carambar : vos vieux francs au profit des enfants hospitalisés

La blague à 1 franc, c’est le nom de l’opération qu’organise en ce moment Carambar. Une opération destinée à collecter les francs qui trainent encore chez vous pour les transformer en dons au profit de l’association qui fait intervenir des clowns auprès des enfants hospitalisés.

4,7 milliers de francs jamais rendus

Depuis le 18 février 2012, le franc n’est également plus échangeable contre des euros auprès de la Banque de France. Ceux qui vous avez chez vous ne valent donc plus un sou. En revanche, ils sont toujours échangeables contre des Carambar, tout du moins durant toute l’opération « La blague à 1 franc ».

Carambar - La blague à 1 franc

En effet, la marque de confiserie née en France à Marcq-en-Barœul (Nord) et désormais américaine invite tous ceux qui ont encore des francs qui traînent à rapidement remettre la main dessus pour les échanger contre des Carambar. Le principe est des plus simples : 1 pièce de 1 franc = 1 Carambar = des clowns qui passent voir les enfants hospitalisés.

Pour pouvoir procéder à cet échange, deux possibilités :

  • vous êtes sur Paris, Lyon et Marseille ? Une caravane Carambar va passer dans votre ville et vous donner directement la possibilité d’échanger directement votre pièce de 1 franc.
  • vous pouvez également effectuant cet échange en vous rendant avec votre pièce dans l’une des boulangeries partenaires. Il y en a 170 réparties dans l’Hexagone signalées par des affiches.

Si vous n’avez ni boulangerie partenaire et que vous n’habitez pas dans l’une des villes étapes de la caravane Carambar, il vous reste encore la possibilité de vous prendre en photo avec une pièce de 1 franc et de l’envoyer sur le site de l’opération.

Du 31 mars au 3 mai 2015, pour chaque pièce rapportée, pour chaque photo envoyée, mais également pour chaque blague que vous enverrez avec le mot-dièse #blaguea1franc sur Twitter, Carambar s’engage à reverser la valeur en euro, soit 0.15€, à l’association Le Rire Médecin qui fait intervenir des clowns dans les hôpitaux pour rendre le sourire aux enfants.

Laisser un commentaire